pressing luxe paris

Exit les mites !

Idées reçues, conseils pratiques, boucliers naturels, remaillage

Des tissus précieux et délicats

1. La mite textile ou teigne commune des vêtements ne s’attaque qu’à la laine : c’est un MYTHE ! Ces petits papillons sont attirés par les fibres naturelles contenant des protéines et de la kératine : le coton, la soie, le lin, le cuir, les plumes, les poils d’animaux, les cheveux et quelques fibres synthétiques. Les mites alimentaires (dites pyrales ou fausses teignes) préfèrent se sustenter en cuisine au rayon céréales et féculents, leurs aliments préférés…

2. Les mites textiles volent-elles ? Elles préfèrent se déplacer en sautant ou en rampant et peuvent être transportées par des vêtements infestés. Attention aux retours de voyage ! Ce sont les larves de mites qui causent le plus de dégâts à nos vêtements et non les papillons adultes qui se consacrent exclusivement à la reproduction.

3. Les mites prolifèrent-elles à cause d’un manque d’hygiène ? Assurément non. Ces nuisibles peuvent infester n’importe quelle maison, qu’elle soit propre ou sale. Ces insectes sont attirés par la présence des fibres naturelles et peuvent voyager des placards aux armoires, peu importe le niveau de propreté de la maison.

4. Les mites sont-elles dangereuses pour la santé ? Ces petits papillons font beaucoup de dégâts mais ne mordent pas et ne sont pas vecteurs de maladies. Toutefois, ces indésirables peuvent vous gâcher la vie et nuire gravement à la santé mentale !
Pour éviter les larves et les infestations de mites, il est donc très important de prendre des mesures préventives comme le stockage approprié des vêtements, le nettoyage régulier des placards et l’utilisation de répulsifs naturels.

L’organisation de son dressing : déstocker, ranger et aérer

    Assurez-vous que vos vêtements et pulls sont bien propres avant de les ranger. Les mites sont attirées par les résidus d’aliments, les odeurs corporelles (la transpiration) et les taches. Aérez et secouez bien vos vêtements avant de les ranger en les débarrassant des cheveux et autres particules. Pensez au nettoyage à sec pour les taches coriaces.

Utilisez des housses de protection respirantes en tissu écoresponsable pour couvrir chaque vêtement. Evitez la housse en plastique, toxique pour vos vêtements et l’environnement ; elle accélère la fermentation par manque de ventilation.

Évitez les espaces confinés. Ne pas surcharger votre dressing, vos armoires et placards. Les mites sont lucifuges et préfèrent donc les endroits sombres et confinés ; laissez un espace suffisant entre les vêtements pour permettre une bonne ventilation. 

Pensez au nettoyage de printemps

    Si vous avez des vêtements que vous ne portez plus ou pas souvent, vous pouvez les donner, les upcycler, les recycler ou bien les vendre sur des plateformes de seconde main. Pensez à faire une rotation régulière de vos pièces ; cela vous permettra d’y voir plus clair, de faire de la place, de prévenir l’accumulation de poussière et la présence de mites. Ce travail de tri est une étape indispensable. Aérez fréquemment les armoires, bougez les cintres et les vêtements, les mites détestent le mouvement !

Vous avez trouvé des cocons d’apparence cotonneuse suspendus dans votre placard ? Ce sont de maudits cocons de mites façonnés avec amour et un souci du détail qui laisse sans voix… Pas de panique, délogez les indésirables et aspirez vos placards de fond en comble en insistant sur les recoins. Puis, saupoudrez en petite quantité de la terre de diatomée dans les angles de votre placard afin d’éliminer les larves qui pourraient s’y cacher en toute discrétion. Pensez à aspirer la terre au bout d’une semaine car elle peut être irritante à long terme.
Depuis l’arrêt de la commercialisation de la naphtaline, très toxique, des solutions naturelles ont prouvé leur efficacité pour estourbir les mites et repousser leurs assauts.

Les boucliers naturels

La lavande : les mites détestent le parfum de la lavande. Vous pouvez placer des sachets de lavande séchée dans vos armoires ou tiroirs pour éloigner les mites. Vous pouvez également déposer quelques gouttes d’huile essentielles de lavande sur un tissu sec pour prévenir ou endiguer l’infestation.

Le cèdre : le bois de cèdre est un répulsif naturel contre les mites. Vous pouvez utiliser des blocs ou boules de cèdre dans vos armoires pour protéger vos vêtements. Assurez-vous de poncer légèrement et régulièrement la surface du bois pour exhaler son parfum et exhausser ses pouvoirs.

Les clous de girofle : les mites exècrent l’odeur des clous de girofle. Vous pouvez les placer dans des sachets en tissu et les suspendre dans vos armoires ou les disposer sur une coupelle.

Les feuilles de menthe : les feuilles de menthe séchées peuvent également aider à repousser les mites. Placez-les dans des sachets en tissu et disposez-les dans vos armoires ou tiroirs.

Le romarin : le romarin est un autre bouclier naturel contre ces parasites. Vous pouvez utiliser des branches de romarin séchées ou quelques gouttes d’huile essentielle sur un tissu.

Le fagotin de vétiver : les fibres des racines de vétiver sécrètent naturellement un insecticide qui dégage une odeur repoussante pour les mites. Le petit plus : les notes végétales et boisées du vétiver parfument délicatement votre dressing.

N’oubliez pas de renouveler régulièrement ces anti-mites naturels pour maintenir leur efficacité.